Accueil

Préparation à la naissance

Petite enfance

Revécu et jeux de naissance

Parler avec les bébés

Conseil conjugal et familial

Gaëlle Chapoix

Activit├ęs collectives

En pratique

 

Revécu émotionnel et jeux de naissance

Parce que la naissance est un passage fondateur qui teinte notre vie et influence les autres passages,
en dénouer les empreintes pour développer la confiance en soi, en l'autre et l'autonomie...

"C'est au coeur de la naissance que se nichent nos blocages." Lise Bartoli, psychologue et psychothérapeute.

Le revécu émotionnel de la naissance ou refacilitation de naissance consiste à offrir à l'enfant (de la naissance à l'adolescence) le récit de son arrivée et l'opportunité de "raconter" et "rejouer" ce passage afin d'en dénouer les empreintes.

Prendre ainsi le temps, par les mots et par les jeux, de réexplorer la naissance et l'accouchement permet également aux parents de prendre soin de leur propre vécu et de renforcer les liens familiaux.

Même lorsque l'accouchement "s'est bien passé" du point de vue des soignants et des parents, et que le nouveau-né va bien, il peut avoir ressenti dans ce passage de la peur, de la colère, du désespoir, un sentiment d'impuissance, de la douleur, une incapacité à trouver son chemin ou ses appuis... En cas de césarienne, il n'a pas pu effectuer le passage par lui-même.
Revivre cette expérience dans un cadre sécurisant et avec l'accompagnement empathique et affectif de ses parents et de la praticienne lui permet de dénouer les empreintes laissées par ce premier passage. Il peut le rejouer autant de fois que nécessaire à sa manière pour retrouver son pouvoir sur les événements. Son vécu peut enfin être reconnu et mis en mots.
Il peut alors (re)développer son sentiment de compétence et de confiance en lui et en l'autre pour aborder d'autres épreuves de la vie, d'autres passages (des étapes du développement psychomoteur, l'entrée à la crèche, à l'école, etc), plutôt que d'y rejouer les empreintes de ce premier passage.

Peuvent aussi s'exprimer dans ce cadre des vécus de la vie intra-utérine ou des premières semaines de vie.
Pour les parents, c'est aussi l'occasion si besoin de se mettre des mots sur le vécu de la grossesse et de l'accouchement et de se réapproprier ce dernier.

Cette approche se base entre autres sur les travaux et expériences de William Emerson (pionnier de la psychologie périnatale), ceux d'Aletha Solter (psychologue suisse-américaine qui a développé le concept d'éducation consciente) ainsi que sur ceux de Françoise Dolto.

Cette approche relationelle et ludique ne remplace pas une consultation médicale en cas de difficulté pour l'enfant ou ses parents.
Centrée sur le revécu et l'accompagnement émotionnel, elle est complémentaire à un éventuel travail de type ostéopathique.
Par la mise en mouvement et en jeu dans le corps, elle est également complémentaire aux approches telles que la kinésiologie.

Avec les enfants adoptés, ce travail permet entre autres de nourrir et transformer le lien parents-enfant par le revécu partagé de l'arrivée au monde.

Pour les bébés, la mémoire de naissance est là, à fleur de peau. Il suffit de peu de choses pour permettre son expression.
Avec les enfants, nous travaillons avec des jeux de naissance, dont des jeux de passage inspirés du travail de Monique Somers.

En pratique : En 2 à 5 séances.
Les jeux de passage sont généralement proposés dès la première séance ; des pistes de jeu à poursuivre à la maison sont éventuellement envisagées ; une deuxième séance est programmée quelques semaines plus tard pour faire le point et évaluer ensemble la nécessité de programmer une séance supplémentaire.

Exemples d'indication :
Ces séances peuvent être proposées à tous.
Elles peuvent être particulièrement indiquées par exemple dans les situations suivantes :
* Accouchement particulièrement long ou rapide ; césarienne ; forceps ; déclenchement ; prématurité...
* Souvenir ou ressenti douloureux par rapport à la grossesse ou à l'accouchement pour un ou deux parents.
* Événements familiaux difficiles ou stressants pendant ou autour de la naissance ;
* Bébé pleure beaucoup, hyper ou hypotonique, ne s'apaise que dans les bras, n'aime pas qu'on lui touche la tête ou lui mette un bonnet, s'agite dans le bain, s'agite en poussant sur ses pieds et/ou se jetant en arrière...
* Enfant adopté ; crises de colère ou de larmes fréquentes ; peur de la séparation ; difficultés d'endormissement ; peur ou intérêt particulier pour les cabanes et tunnels de jeux ; peur de l'eau ; abandonne ou s'énerve vite devant une difficulté... 
* Relation parents-enfant/bébé : sentiment d'incompréhension ou de rejet, évitement du regard...

Pratique complémentaire pour tous : le massage métamorphique

Le massage métamorphique est un massage doux et relaxant des pieds, des mains et de la tête,
au niveau des points réflexes de la colonne vertébrale.
Il se pratique habillé, en position assise ou couchée, à tout âge.

Il touche la mémoire émotionnelle du corps, particulièrement celle de la période autour de la naissance.
En mobilisant la force intérieure de la personne massée, il permet de dénouer blocages et tensions au rythme de chacun.
Après avoir été reçu et expérimenté en séances, il peut être pratiqué en automassage ou en famille.

Pour en savoir plus sur les traces de la naissance :